Les bonnes habitudes à adopter sans faire appel au plombier

Par / DansBlog / 0 Commentaires

Certaines circonstances vous obligent à remédier vos soucis de réparation sans l’intervention d’un plombier. Il vous faudra seulement apprendre certaines techniques pour localiser rapidement d’ou provient une fuite d’eau. Le blog vous sera en outre d’une grande aide pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Le compteur est un excellent moyen de détecter une fuite de tuyau

Une hausse inhabituelle de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

On ne passe pas par trente six chemins pour détecter d’où une fuite peut bien provenir. Il vous faudra fermer directement le compteur et patienter douze à vingt quatre heures au minimum. C’est la première étape à respecter.

Après l’avoir coupé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera réactivé. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour connaître la quantité exacte d’eau perdue :

  • Pour arrêter l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins douze à vingt quatre h. Le robinet se situe en aval du compteur.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc note, relevez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hectolitres, dal et litres à droite de la virgule. A bout de 12 à vingt quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite.
  • votre compteur une fois remis en marche consignez une fois de plus sur bloc-papier ce qu’il affiche. Laissez l’eau sortir de votre robinet tout en surveillant votre compteur Le cas où cette dernière tourne révèle la présence d’une fuite de canalisation. Stoppez- le une fois de plus et notez ce qu’il affiche en final. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-notes ce que votre compteur a affiché : il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par douze ou par 24, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de perte d’eau.
  • Une fois cela accompli, inspectez toutes vos installations et robinets…

Conseils indispensables pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

Un raccord ou un tuyau défectueux est souvent responsable d’une fuite d’eau d’une importance plus ou moins grande.

  • Quel produit utiliser pour obturer un tuyau en cuivre qui fuit ?

Les deux meilleures façons permettant de réparer un tuyau fuyant en cuivre consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Comment résoudre une fuite au niveau d’un raccord

Il suffit de remplacer le joint pour combler une fuite sur un raccord défectueux.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux ? Pallier le problème en obturant la fuite avec du mastic

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans décaper la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher. Ensuite, commencez par abraser minutieusement le tuyau cuivre sur une surface légèrement plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Commencez par segmenter le mastic et moulez- le jusqu’à ce que vous obteniez une boulette de coloris homogène et collant. Appliquez-le sur la conduite ! Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplani manuellement sur la zone fuyante déjà décapée. Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans difficultés. Laissez sécher le temps qu’il faudra.

  • Quelques astuces utiles pour le bouchage de tuyau en cuivre avec du ruban adhésif :

Vous pouvez aussi vous servir d’un ruban adhésif autoamalgamant pour colmater une fuite d’eau sur tuyau en Cu. La première chose à faire consiste à nettoyer et à polir la conduite avant de la sécher. C’est seulement après que vous allez préparer la bande pour l’appliquer sur la zone fuyante.

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau d’un raccord

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, c’est qu’elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas-là. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter cepandant. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra simplement le restituer pour réparer la fuite ou le remplacer si c’est nécessaire.

petites entretien et réparations en plomberie

Boucher une fuite de canalisation sur tuyau en Cu

Le repérage d’une fuite est une opération qui s’avère souvent complexe. vice de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup bélier, micro-vibration, gel de canalisations, défectuosité de tuyaux suite à un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres ou bien en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants séparés : adhésif et durcisseur. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau Cu pour permettre le colmatage.

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la partie à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Comment Réparer une fuite sur tuyau PVC sans faire intervenir un plombier : Les 10 bonnes pratiques

  1. Empêchez l’eau de fuir en commençant par couper votre compteur

Après avoir fermé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne coule en amont de la partie défectueuse.

  1. Localisez et découpez la partie défectueuse du tuyau PVC :

L’opération commence par le repérage de part et d’autre de la partie endommagée de votre tuyau PVC. Une fois cela terminé, passez immédiatement à la coupe avec une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Tout le reste des portions est à ébarber

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour décaper la surface de contact d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Vient maintenant le tour de l’astiquage des surfaces de contact

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le délardage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 centimètres.

  1. Maintenant il est temps de procéder au dégivrage des surfaces de contact :

Pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite, il faudra le faire.

  1. Calibrez le fragment de tuyau à changer :

Avant d’ôter la partie défectueuse pensez à la calibrer. Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Scindez le nouveau tronçon de tuyau :

Préparez votre tube de remplacement, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur des zones de coupe avec un feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par morceler le nouveau tube. Une fois cela fait, décapez- en les bouts.

  1. Après le coupage, place à l’assemblage :

Votre canalisation est maintenant prête à recevoir votre segment de tuyau de remplacement ! Pensez d’abord à éloigner légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à ouvrir les colliers qui fixent la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’elle soit retirée du mur ou bien posée au sol .

  1. Pensez également à encoller les zones de contact :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Les manchons doivent être conciliés au tube :

Introduisez les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

Conseils pour remplacer un mécanisme de chasse d’eau par soi-même : les 6 démarches à suivre

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé. Il est logé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démontez la chasse d’eau à commencer par retirer son couvercle :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! Pareil pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la démonter consiste à la détordre entièrement le son lien.

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clé plate ou clé à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui relie votre robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation de 90 degrés dans le sens opposé à celui de l’aiguille d’une montre. Faites de même pour retirer l’écrou en plastique et retirer le robinet flotteur du réservoir.

  1. Pour préparer votre toilette à recevoir la nouvelle chasse d’eau ; pensez à séparer le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Détachez les vis par le haut ensuite. Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le. Enlevez le soin d’étanchéité usé et dévissez également le système de fixation du réservoir en utilisant une clé spéciale.

  1. Le réservoir doit être aussi réinstallé sur la cuvette pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau :

Astiquez la céramique et puis réinstallez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’une clé spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Intégrez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. La restauration robinet-flotteur est primordiale pour réussir la pose de la nouvelle chasse d’eau neuve

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que c’est fait, renforcez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’une clef adaptée, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps. .

  1. C’est maintenant que vous allez opérer la pose de votre chasse d’eau neuve :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir, vous devez également installer le mécanisme sur sa base, tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : 5 bonnes démarches quand il est temps de s’y mettre

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis mettez hors tension le chauffe-eau. Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant à votre chauffe-eau.
  2. Vous pouvez maintenant passer au nettoyage du chauffe-eau électrique. La vidange n’est pas nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite alors qu’elle est vitale concernant un chauffe-eau thermoplongée. En effet, il vous faudra purifier la cuve du chauffe-eau électrique.
  3. Désinstallez la résistance

Une fois votre vidange effectuée, vous devez désinstaller la résistance. Elle se place en dessous du capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Nettoyez- la à son tour

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour astiquer la résistance d’un chauffe-eau électrique. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer avec une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Avant de brancher et de réactiver votre chauffe-eau électrique, vous devez remettre la platine à sa place. La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de l’appareil électrique de chauffage