Quelques conseils et guides pour entretenir des petites réparations en plomberie

Par / DansBlog / 0 Commentaires

Parfois, vous êtes obligé de résoudre des problèmes de plomberie sans passer par l’intermédiaire d’un professionnel. Au travers quelques bonnes petites astuces, découvrez comment déceler une fuite d’eau via vos canalisations. Au travers la lecture du blog, vous découvrirez aussi comment installer ou remplacer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa tuyauterie grâce à compteur

Une importante fuite d’eau est couramment à l’origine d’une hausse anormale de votre facture d’eau. Vérifiez donc votre compteur.

Arrêtez le compteur pendant douze à vingt quatre heures.

Après l’avoir stoppé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera réactivé. Calculez l’écart entre les deux chiffres et vous obtiendrez la quantité exacte d’eau perdue :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en arrêtant le robinet situé au niveau du compteur, en aval. Ne le remettez en marche seulement qu’après 12 à vingt quatre heures.
  • Relevez les indications de compteur. Votre débit en eau s’affiche en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des douze à 24 heures.
  • Lisez sur votre compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en marche au bout de douze à vingt quatre heures. Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de surveiller le compteur. Quand ce dernier tourne, cela signifie que votre système de tuyauterie fuit. Arrêtez- le encore une fois et notez ce qu’il affiche en final. Ca y est, vous avez noté ce que le compteur d’eau a affiché : il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver la valeur exacte de perte de volume d’eau. Le débit réel de fuite de système de tuyauterie se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez fermé votre compteur.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite de tuyauterie, débit et volume exact de perte d’eau… Vous pouvez dès lors faire le tour de toutes vos installations et robinets à problèmes pour réparer la fuite.

Marre des problèmes de fuite de canalisation ? Quelques astuces indispensables

Quand il s’agit d’une fuite , cela ne peut être forcément autre qu’un problème de défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau .

  • Les solutions de colmatage adaptées à votre tuyauterie en cuivre en cas de fuite :

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont redoutablement efficaces pour réparer un tuyau Cu fuyant.

  • Quand le raccord est responsable de la fuite :

Une fuite a été détectée au niveau du raccord ? Envisagez le remplacement de votre joint.

  • Réparer une fuite sur tuyau en cuivre à l’aide d’un mastic :

La conduite doit être laquée en premier. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher. Commencez ensuite par abraser délicatement le tuyau cuivre sur une surface légèrement plus large que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parachever le polissage Découpez le mastic par tranches en barre et modelez le produit jusqu’ à obtention d’une sphère de teinte homogène et glutineuse. Le mastic peut être appliqué directement sur la conduite dès lors qu’il sera prêt. La zone de fuite est bien polie, le mastic est parfaitement malaxé aussi ; il ne reste plus qu’à y aplatir le produit colmatant Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Réparer une fuite au niveau d’un tuyau cuivre avec du ruban :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite à l’aide d’un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation de la bande adhésive autoamalgamante à appliquer sur la conduite.

Quand le raccord lui-même est défectueux et provoque une fuite : comment faire ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’une bague PVC :

  • Remplacer celle-ci si elle est défectueuse.
  • La resserrez simplement si elle est encore récupérable.
  • songer au remplacement ou au repositionnement du joint.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de colmatage est compatible à sa tuyauterie en cuivre pour réparer une fuite de canalisation

Trouver d’où provient une fuite du premier abord parait impossible ou presque ; les causes sont nombreuses : Gel de tuyaux, défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, effet coup de bélier, micro-vibration… Un ruban adhésif antifuite autoamalgamant ou un mastic antifuite bi-composant est utile par exemple pour colmater les petites fuites alors que c’est différent pour le cas d’un gros jet de fuite nécessitant cette fois-ci l’assemblage d’un nouveau système de raccord.

  • Mastic antifuite :

Ce produit à 2 composants séparés : durcisseur et adhésif se présente sous forme solide. Le mastic antifuite est souvent proposé en barres ou en tablettes minidoses. Il faudra le mouler avec les doigts pour pouvoir l’appliquer sur la zone de fuite à calfeutrer. Le mélange homogène et huileux s’endurcit et empêche efficacement l’eau de fuir quand le colmatage est réussi. Il est utile pour réparer une fuite sur tuyau en Cu.

  • ruban adhésif autoamalgamant :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la zone à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Résolution problème de fuite sur tuyau en PVC : comment ça fonctionne ?

  1. Stoppez la fuite d’eau en coupant directement le compteur

Il vous faudra d’abord vérifier qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée du tuyau . Arrêtez le compteur !

  1. Localisez et découpez la partie défectueuse du tuyau PVC :

Délimitez votre découpe de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau en PVC. Scindez- la ensuite en vous servant d’une scie à guichet, d’une scie égoïne ou d’une scie à métaux.

  1. Le reste des fragments doit être limé :

Le petit couteau, le papier abrasif ou le cutter est plus efficace qu’un ébavureur standard pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Maintenant vous devez nettoyer les surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout propre et puis, trempez-la dans de l’alcool pour nettoyer les manchons ; de même pour les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à 5 centimètres.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des zones de contact :

Pour un collage parfait des zones de contacts, vous devez nécessairement les dégivrer à priori.

  1. Les morceaux de tuyau à échanger une fois réunis : Il vous faudra les jauger

Il vous faudra d’abord calibrer la partie endommagée avant de l’enlever du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un cm.

  1. Découpez le nouveau tronçon de tuyau :

Préparez votre tube de remplacement, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur des zones de coupe avec un feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par découper le nouveau tube. Après l’avoir terminé, polissez- en les surfaces de contacts.

  1. Après le découpage, place à l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être ouverts pour la séparer du mur.

  1. Votre tuyauterie même connectée peut encore fuir, collez les zones de contact pour en finir.

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les zones déglacées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Encoller le nouveau tronçon au système via l’extrémité du tube et des sections de la conduite initiale.
  1. Le tube doit être connecté aux manchons :

Après avoir incorporé les manchons aux limites de votre tube de rechange, Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

entretien et petite réparation en plomberie

Comment remplacer une chasse d’eau

Avant de remplacer une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau qui se trouve sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour la vider.

  1. Démonter une chasse d’eau est un jeu d’enfant : commencez par détacher le couvercle !

Pour désinstaller une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la simplement ! De même pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la désinstaller consiste à la détacher complètement le son fil de lien.

  1. Vous pouvez enfin dire tchao à votre bonne vieille chasse d’eau car il est temps de la retirer une bonne fois pour toutes

Utilisez une clef plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le stabilisant.

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela effectué, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois désinstallé, soulevez-le et déposez-le par terre. Enlevez le soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé avec d’une clé bien particulière.

  1. La 2ème chose à faire quand il faudra installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de restituer le réservoir sur la cuvette :

Purifiez la céramique et restaurez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’une clé spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. On ne peut pas monter une chasse d’eau neuve sans restaurer le flotteur et le robinet :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, renforcez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’une clé adaptée, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : comment ça marche

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le débrancher de votre prise

Avant de nettoyer un chauffe-eau, commencez déjà par éteindre son disjoncteur général tout en retirant le fusible.

  1. Vidangez-le

Faire une vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique thermoplongée en astiquant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Ôtez la résistance

Une fois votre vidange effectuée, vous devez démonter la résistance. Elle se situe en dessous du capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Le nettoyage de résistance : l’avant-dernière étape du détartrage de votre chauffe-eau électrique. Pour nettoyer la résistance, servez-vous simplement d’un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez légèrement à l’eau chaude.
  2. Replacez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, remontez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.